Vous avez besoin de parler ? Appelez‑nous au 06 11 86 33 93
Eleveuse de chèvres et maman solo

Ce premier article est le premier d’une série qui permettra, à chaque fois, à un parent solo de s’exprimer sur sa situation et de témoigner de sa réalité quotidienne.

Mars 2024 – Rencontre avec Christel, 45 ans.

Maman solo de 2 garçons de 7 et 9 ans et éleveuse de chèvres dans le Loir et Cher, Christel le clame haut et fort « Personne ne peut imaginer ce que ça représente au quotidien ! Je fais un nombre d’heures incroyable car après une journée de travail non stop, dès que j’ai récupéré les enfants, qu’ils ont fait leurs devoirs, qu’ils ont dîné et qu’ils sont allés se coucher, je fais ma compta. Et de la paperasse, j’en ai !! presque autant que j’ai de chèvres ! » . Pendant que leur maman travaille et en dehors de l’école, les enfants de Christel font le plein d’activités, surtout en dehors de la ferme  » Je fais ça pour eux, pour qu’ils aient d’autres loisirs et puis ça leur évite de passer trop de temps seuls ou devant les écrans !« 

Un secteur difficile et chronophage

Des journées harassantes qui laissent à Christel un goût amer car elle peine sérieusement à joindre les deux bouts. « Je vends le lait de mes chèvres et les fromages que je fabrique mais pour autant cela ne me génère pas un salaire décent ! Heureusement que j’ai des aides pour me sortir un peu la tête de l’eau ! « . Séparée du père de ses enfants qui s’est soustrait à ses obligations paternelles depuis déjà quelques années, la jeune maman se demande, chaque jour, si c’était finalement une bonne idée de se lancer dans le milieu agricole ! « Une secteur difficile et chronophage qui ne rapporte pas grand chose ! Mais c’est le lot de la plupart des petits exploitants ! » soupire cette maman courage qui se dit totalement solidaire des agriculteurs qui se mobilisent.

L’exploitation de Christel compte environ 200 chèvres et son fromage « fermier » a reçu en 2007, date d’installation, le label AOP Selles Sur Cher.