Vous avez besoin de parler ? Appelez‑nous au 06 11 86 33 93

Poitiers : une garderie d’un genre nouveau pour parents solos

La garderie solidaire Gard & Nous est hébergée à la maison de quartier Seve à Saint-Éloi.
La garderie solidaire Gard & Nous est hébergée à la maison de quartier Seve à Saint-Éloi.
© Photo NR

Pilotée par l’Udaf de la Vienne, une garderie solidaire pour les familles monoparentales ouvre ses portes un samedi par mois à Saint-Éloi. about:blank

Pouvoir souffler un peu, sortir du train-train quotidien, alléger l’espace de quelques heures la charge mentale… C’est ce que propose aux familles monoparentales de la Vienne l’Union départementale des associations familiales (Udaf 86). Cette dernière porte depuis 2020, avec la caisse d’allocations familiales et l’État, le dispositif Gard & Nous, une garderie solidaire gratuite basée sur le bénévolat. « Nous sommes partis du constat que les familles monoparentales avaient besoin de bénéficier d’un temps de répit, de temps pour soi qu’elles considèrent souvent comme un luxe, souligne Marie Pautrot, responsable du pôle Institution familiale à l’Udaf. Et beaucoup n’ont pas non plus de relais de proximité en matière de garde ».
« Pas que du coloriage » Ainsi est né ce concept, unique dans la région et même au-delà qui repose pour une large part sur le bénévolat. À raison de deux samedis par mois, de 14 h à 19 h, à Poitiers et à Châtellerault, la garderie solidaire accueille des enfants de 0 à 12 ans issus de familles monoparentales.
Des bénévoles animent ces temps de garderie. Ce sont des parents, « de tous âges », des retraités ou des étudiants, avec la présence d’un salarié de la maison de quartier accueillante. Aucune compétence particulière n’est exigée mais les activités proposées aux enfants répondent à certaines exigences. « On ne fait pas que du coloriage, précise Marie Pautrot, on y propose de “ vraies ” activités thématiques, des jeux, des lectures ».
Les temps de garderie des 20 et 27 novembre prochains se doubleront d’un temps d’échange pour les parents avec un psychologue. « Ce dispositif, ajoute-t-on à l’Udaf qui est en recherche de financement pour pérenniser cette action, permet aussi aux parents solos de sortir de l’isolement, de se rencontrer et même nous l’espérons, de développer à terme des solidarités de proximité ».

Prochaines dates pour Poitiers, les samedis 16 octobre, 20 novembre et 11 décembre de 14 h à 19 h à la maison de quartier Seve, 11, boulevard Saint-Just. Inscription auprès de l’Udaf de la Vienne. Tél. 05.49.60.69.18 ou 07.60.45.04.06. institution@udaf86.asso.fr

La garderie solidaire Gard & Nous est hébergée à la maison de quartier Seve à Saint-Éloi.
La garderie solidaire Gard & Nous est hébergée à la maison de quartier Seve à Saint-Éloi.
© Photo NR

Pilotée par l’Udaf de la Vienne, une garderie solidaire pour les familles monoparentales ouvre ses portes un samedi par mois à Saint-Éloi. about:blank

Pouvoir souffler un peu, sortir du train-train quotidien, alléger l’espace de quelques heures la charge mentale… C’est ce que propose aux familles monoparentales de la Vienne l’Union départementale des associations familiales (Udaf 86). Cette dernière porte depuis 2020, avec la caisse d’allocations familiales et l’État, le dispositif Gard & Nous, une garderie solidaire gratuite basée sur le bénévolat. « Nous sommes partis du constat que les familles monoparentales avaient besoin de bénéficier d’un temps de répit, de temps pour soi qu’elles considèrent souvent comme un luxe, souligne Marie Pautrot, responsable du pôle Institution familiale à l’Udaf. Et beaucoup n’ont pas non plus de relais de proximité en matière de garde ».
« Pas que du coloriage » Ainsi est né ce concept, unique dans la région et même au-delà qui repose pour une large part sur le bénévolat. À raison de deux samedis par mois, de 14 h à 19 h, à Poitiers et à Châtellerault, la garderie solidaire accueille des enfants de 0 à 12 ans issus de familles monoparentales.
Des bénévoles animent ces temps de garderie. Ce sont des parents, « de tous âges », des retraités ou des étudiants, avec la présence d’un salarié de la maison de quartier accueillante. Aucune compétence particulière n’est exigée mais les activités proposées aux enfants répondent à certaines exigences. « On ne fait pas que du coloriage, précise Marie Pautrot, on y propose de “ vraies ” activités thématiques, des jeux, des lectures ».
Les temps de garderie des 20 et 27 novembre prochains se doubleront d’un temps d’échange pour les parents avec un psychologue. « Ce dispositif, ajoute-t-on à l’Udaf qui est en recherche de financement pour pérenniser cette action, permet aussi aux parents solos de sortir de l’isolement, de se rencontrer et même nous l’espérons, de développer à terme des solidarités de proximité ».

Prochaines dates pour Poitiers, les samedis 16 octobre, 20 novembre et 11 décembre de 14 h à 19 h à la maison de quartier Seve, 11, boulevard Saint-Just. Inscription auprès de l’Udaf de la Vienne. Tél. 05.49.60.69.18 ou 07.60.45.04.06. institution@udaf86.asso.fr